La Patriote

C’est au début de l’année 1923, en janvier, que quelques dames de notables se sont réunies à Vallorbe pour essayer de créer un chœur de dames. Au début, ces dames se réunissaient pour tricoter des chaussettes et des pulls pour les soldats engagés, pour lire et discuter ; alors leur vint l’idée de chanter. Il fallait être de la noble société et être présentée par deux dames pour pouvoir faire partie de La Patriote.

En 1948, face aux événements mondiaux du moment, elles durent recruter des hommes et c’est ainsi que naquit le chœur mixte. Les hommes étaient deux ans à l’essai avant d’être acceptés comme membre actif. La société connut, comme toutes les autres, des hauts et des bas en question d’effectifs.

Vers 1980, nous étions une bonne quarantaine ; actuellement, notre effectif est un peu à la baisse. La proportion des voix reste correcte avec deux tiers de dames et un tiers d’hommes.

La patriote a connu quelques records de longévité comme un directeur qui nous a dirigés durant trente années, une secrétaire et une caissière qui ont accompli leur tâche durant plus de trente ans, une autre secrétaire et un président durant 20 ans; il faut croire que l’on se plaît à La Patriote.

Nous étudions un programme très varié qui comprend plusieurs styles de musique, choisis par une commission musicale très dynamique. Notre saison de chant se termine à mi-novembre avec notre soirée annuelle. Les chants sont suivis d’une pièce de théâtre interprétée par des membres de la société.


Extrait des statuts de 1924